La toison est triée et propre, on peut la teindre à ce stade ou plus tard.

          Maintenant, il faut aligner les fibres tout en enlevant les "bouboules", fibres extrêmement courtes ayant échappé au tri, pour faciliter le filage et obtenir un fil plus régulier.
Deux méthodes : le peignage ou le cardage.



Le peignage

08___Ponette_combed_top2
Source : http://spinningshepherd.blogspot.com/


          N'ayant pas encore l'expérience du peignage, mais juste celle du cardage et celle de filer des fibres achetées déjà peignées, je ne peux parler que de théorie.


          Le peignage s'utilise sur des fibres longues. Il aligne mieux les fils que le cardage et enlève les fibres les plus courtes. Il permet donc de faire un fil plus "sec" que le cardage. Mais la façon de filer influe aussi beaucoup sur l'aspect du fil.
Il y a beaucoup plus de perte de matière au peignage qu'au cardage mais rien n'empêche de carder ensuite les restes de peignage.

Voilà une série de vidéos :
Vidéo 1, vidéo 2, vidéo 3
Je suis trop nulle en anglais pour comprendre un mot de ce que dit cette dame, dommage... mais elle montre si bien les gestes que j'ai l'intention d'utiliser ces vidéos pour apprendre à utiliser mes peignes.

Un exemple de peignage sur ce blog.

          On peut voir qu'il existe des peignes à dents courbes ou droites. Il en existe aussi de diverses tailles, à un ou deux rangs, voire plus, de dents.
Les miens, ceux-là, font 8 cm de large avec des dents de 5 cm de longueur.


Je pense que pour un bricoleur, il ne doit pas être trop difficile d'en faire à l'aide de quelques morceaux de bois et de longs clous.

Un tuto en anglais pour fabriquer des peignes.